Presse

Isières a fait le plein de fraîcheur !

Après une longue trêve hivernale, les troupes de Gilles Debodt espèrent bien vite se relancer et réaliser la même série qu’au début de saison.

Si certaines équipes n’ont pas vraiment arrêté les séances d’entraînement depuis le dernier match en décembre, d’autres ont préféré couper pendant trois semaines histoire de pleinement recharger les batteries. C’est ainsi le cas d’Isières où Gilles Debodt n’a rappelé ses joueurs que la semaine dernière: «J’avais bien senti que le groupe était très fatigué au terme de la première partie de saison et je l’ai laissé se reposer le plus longtemps possible avant de programmer la reprise avec trois séances par semaine. Les joueurs ont visiblement profité de ce système puisqu’ils ont livré une belle prestation pour la reprise contre une équipe du Pays Blanc qui a offert une très belle résistance.»

Une belle réaction

Avec le brin de réussite qui avait fait sa force en tout début de saison, Isières a réussi à renouer avec la victoire: «Le début de partie fut pour le moins intensif avec une belle occasion pour nous puis le premier but antoinien qui tombe finalement très vite. Nous avons fort heureusement bien réagi et nous avons ensuite profité de la descente après la pause pour prendre les devants. La réaction des joueurs du Pays Blanc en fin de partie aurait pu être payante mais nous nous en sortons finalement très bien avec la victoire.»

Un succès qu’il faudra confirmer le week-end prochain contre Ostiches. «Ce derby sera très particulier comme toujours et nous aurons vraiment à cœur de faire aussi bien que lors du match aller. Nous avions gagné sur le score de 3-2 dans les tout derniers instants mais nous savons désormais que nous serons attendus. Les absences de plusieurs éléments vont compliquer notre mission mais nous restons optimistes.»

La déception au Pays Blanc

Au terme de la rencontre disputée sur la pelouse isiéroise, la déception était bien évidemment de mise au Pays Blanc. Si la manière était au rendez-vous, Steve Artisien regrettait amèrement le bilan comptable: «On reste sur trois bonnes sorties contre Ere, Herseaux et Isières et nous aurions vraiment mérité prendre des points mais nous sommes battus à chaque fois.»

L’ambiance n’a pourtant jamais été aussi bonne dans l’équipe où Steve Artisien a tenu à travailler l’ambiance durant la trêve. «On ne s’est finalement offert qu’une semaine de pause avant de reprendre par des activités ludiques qui avaient essentiellement pour objectif de renforcer les liens entre les joueurs du groupe. Il y a toujours eu du monde à l’entraînement et on espère enfin récolter les fruits de notre travail.»

Le programme des prochaines semaines sera peut-être plus abordable sur papier mais Steve Artisien se veut d’autant plus prudent. «On a été habitué à jouer trois fois de suite contre des formations qui ont besoin de gagner et qui jouent bien au football. Il faudra désormais s’adapter contre des équipes qui jouent essentiellement pour ne pas perdre et qui fermeront sans doute le jeu.»

Seule ombre au tableau, les Antoiniens risquent bien de devoir se passer de Fred Dumarey, salement touché au genou ce dimanche. Il y a de grands risques que la fin de saison du sympathique Antoinien soit plus que compromise.

  • L'avenir – Vincent COPPENOLLE

Isières : La J.S Isières va fêter cinq décennies de foot

C’est en effet le 13 juillet 1962 que la Jeunesse Sportive Isièroise  fut admise sous le matricule 6559 au sein de l’URBSFA.

C’est à l’initiative de quelques jeunes dévoués du village que se créa ce sympathique club local. Rapidement, le club récolta les fruits de l’enthousiasme de ses créateurs et a pu compter durant toutes ses années sur de nombreux bénévoles et supporters.

A l’aube de son jubilé, il est bon de rappeler quelques chiffres démontrant l’attrait que suscite toujours la JS Isières. Depuis sa création, près de mille joueurs ont revêtu la vareuse jaune et bleue du club.  Deux terrains ont d’ailleurs été nécessaires pour accueillir dignement tous ses affiliés. Rien que durant cette saison 2011-2012, pas moins de 15 équipes dont principalement des équipes de jeunes ont évolué au sein du club.

De nombreuses récompenses sont venues conforter le travail des bénévoles et récemment, un titre de champion fut décerné aux  U15 et u 21.

Quant aux équipes premières, elles évoluent  à l’heure actuelle en P4B et P3A. Le club a déjà évolué par le passé en Provinciale 2 et fut champion avec son équipe phare à trois reprises.

Trois présidents se succédèrent  à la tête du club. Le premier président fut  Ernest Desmarlières à qui succéda Pierre Dugaillez. Ces deux dévoués ont malheureusement quittés cette bonne vielle terre. Aujourd’hui, la présidence est occupée par Daniel Desmarlières, fils du premier président.

Pour ces 50 ans ? C’est tout naturellement que les responsables du club ont décidé d’inviter tous les joueurs, bénévoles et sympathisants du club à prendre ensemble un verre de l’amitié qui sera offert ce dimanche 27 mai à 16h dans les installations sises chemin du Castillon à Isières.

Cet instant de rencontre s’inscrit dans le programme du Tournoi de Pentecôte traditionnel du club (26,27 et 28 mai).Les dirigeants vous attendent donc nombreux afin de fêter cet évènement qui sera royal.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter le numéro suivant : 068/28.05.41

  • SudPresse – D.DUPONT